Chanson hypocalorique, Alice Dona, 1978

Rarissime !

Faut supprimer le pâté, la potée, le potage et les pâtes au gratin…

On est loin du trash métal ou du harcore côte de porc mais on peut admettre tout de même une parfaite diction dans la logorrhée culinaire d’Alice Dona !

Fin 70, on vivait déjà dans le « régime des régimes », on voulait remplacer « Le radada, le dodo, les babas, les bobos… » par « la diète, au jus de chaussette, au jus de caillou… », Et deux ans plus tôt, Marie-Paule Belle chantait: « Je ne suis pas végétarienne, ça me gêne, ça me gêne… »

Cette chanson, sans aucun corps gras, tu la chanteras sans doute avec moi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :