Castagnaccio

>>>Attention<<< star en cuisine, stellino in cucina. La morte saison recelle des richesses.

Le castagnaccio, dénommé aussi pattòna, baldino, catagnacciu ou encore ghirighio a pour pedigree les appenins de Toscane, Ligurie, Emilie, Piemont et la Corse.

Mariner 50 g de raisins secs avec un peu de Marsala ou d’eau tiède.

Mélanger 300 g de farine de châtaignes avec 1 demi-litre d’eau. Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, une pincée de sel, les raisins marinés, 40 g de cerneaux de noix.

Beurrer un grand plat (30 cm de diamètre), verser la préparation et disposer dessus 40 g de pignons de pin torréfiés et des aiguilles de romarins.

Cuire à 180° pendant environ 30 minutes.

Les craquelures caractéristiques apparaîtront à la surface au terme de la cuisson.

Plat du pauvre, cuisine sans grade, mais du véritable arte povera, art modeste, moda antica, sophistiqué dans sa géniale simplicité.

A bientôt. Allura se veghemmu…

Publicités

14 responses to “Castagnaccio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :