J’habite en France, Michel Sardou, 1970

Il en a gros sul jambonneau. Vas-y Mimi, mets-leur la pâtée avec les flonflons.

« Y’en a qui disent que les Français
Vivent d’amour et de vin frais
Et que toutes les filles d’ici
Habitent au Casino d’Paris

Y’en a qui pensent que le champagne
Sort des gargouilles de Notre-Dame
Et qu’entre deux Alka-Seltzers
On s’ballade la culotte en l’air
A les entendre on croirait bien
Qu’on est pinté tous les matins

Mais voilà j’habite en France
Et la France c’est pas du tout c’qu’on dit
Si les Français se plaignent parfois
C’est pas d’la gueule de bois
C’est en France qu’il y Paris
Mais la France c’est aussi un pays
Où y’a quand même pas cinquante millions d’abrutis »

Gratinées les paroles. Un verre de vin pour l’artiste.

Chanson-carte postale des années 70. Références drôlement désuètes. Un monument de gouaille réac. Croquignolesque et cabot.

Comme disait un autre grand comique, « Je suis content d’être Français. D’abord, parce que je suis Français, et ensuite, parce que j’aime bien être content ». Signé Coluche.

Une vision patriotique inversée du j’habite en France, c’est la France moche.

Finissons poétiquement en regard objectif (moins convaincu que MS), avec les photographies de la zone pavillonnaire.

Allez, je dois regarder un épisode de Mister Magoo et les Polaroïd du méchoui dans le jardin de tata. Il vous en prie (coup de tambourin).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :