Archives mensuelles : mars 2017

Antithèses V

La cinquième année pour Evivva la pappa ! s’achève avec l’éclosion du printemps 2017. Un nouveau quinquennat s’annonce doublement avec toujours autant de recettes, adresses, un déluge notes d’accordéon, des collaborations gourmandes, la bonne parole sur les ondes

Des rendez-vous avec des restaurateurs, producteurs, filières, associations de gourmands … toujours plus nombreux: Brasserie de l’Isle Saint-Louis, le reblochon de Savoie AOP, club de chocolat Criollo… et une soirée bien jactée, la Tavola della Pappa alla Villa 9 Trois.

Il faut que tout change pour que rien ne change disait Don Fabrizio dans le Guépard. Aller outre le fantasme de la nouveauté et préparer, travailler, réfléchir, vouloir le changement pour trouver le chemin… autoroute ou sentier. Bon printemps !

Allegro
Giunt’è la Primavera e festosetti
La salutan gl’augei con lieto canto
E i fonti allo Spirar de’zeffiretti
Con dolce mormorio Scorrono intanto

Vengon’ coprendo l’aer di nero amanto
E Lampi, e tuoni ad annunziarla eletti
Indi tacendo questi, gli’ Augelletti
Tornan di nuovo al lor canoro incanto

Largo
E quindi sul fiorito ameno prato
Al caro mormorio di fronde e piante
Dorme ‘l Caprar col fido can a lato

Allegro
Di pastoral Zampogna al suon festante
Danzan Ninfe e Pastor nel tetto amato
Di primavera all’apparir brillante

Allegro
Voici le Printemps
Que les oiseaux saluent d’un chant joyeux
Et les fontaines, au souffle des zéphyrs
Jaillissent en un doux murmure

Ils viennent, couvrant l’air d’un manteau noir
Le tonnerre et l’éclair messagers de l’orage
Enfin, le calme revenu, les oisillons
Reprennent leur chant mélodieux

Largo
Et sur le pré fleuri et tendre,
Au doux murmure du feuillage et des herbes
Dort le chevrier, son chien fidèle à ses pieds

Allegro
Au son festif de la musette
Dansent les nymphes et les bergers
Sous le brillant firmament du printemps

Sempre antithèses !

Daube ou bide
Déclaration ou action
Fêtes ou funérailles
Viande ou poison

Laguiole ou Opinel
Granita de Syracuse ou de Cattane
Paris gagnant ou Paris perdu
Sacré ou profane

Parleur ou acteur
Bernie Taupin ou Denis Beaupin
Pudeur ou pudibonderie
L’instinct du mal ou la volonté du bien

Nostalgie ou espoir
Historien ou histrion
Cabaret ou music-hall
Chant ou chanson

Comète ou astre
Apogée ou périgée
Nouveauté ou changement
Raisonnable ou raisonné

Sénèque ou cynique
Courir ou discourir
Honneurs ou cohérence
Mourir ou mûrir

Publicités

Ida: franche Italie

Carbonara veraccia ! Authentique charbonne ! Foccacia moelleuse et jus la Tête Dans Les Olives, tiramisu amarene.

Formé dans les plus grandes maisons françaises, Denny Imbroisi décoche fort. Racines ritales, techniques cocardières.
Cuisine & gastronomie se réconcile aux accents de France et d’Italie. Des propositions lisibles, claires et nettes. Simple sans être simpliste, travail sur la vérité des produits. Franchezza frane-tchézé. Amo !

On entame avec une foccacia à imbiber dans de l’huile Denny Imbroisi signature de La tête Dans Les Olives.

Ida, foccacia & huile Ambroisi, La Tête Dans Les OlivesIda, poulpe grillé
La somptueuse carbonara, devenue contre toute attente et à l’insu de son plein gré son plat signature…Ida, sphaghettoni alla carbonaraIda, tiramisu aux cerises
Ida - rue Antoine bourdelle

Remerciements: Sandra.

Ida
117, rue de Vaugirard
75015 Paris

01 56 58 00 02

MétroLigne 12 Falguière (The Fallguière)

www.restaurant-ida.com


Brasserie de l’Isle Saint-Louis, lundi 30 janvier 2017

Un jour jadis j’ai dégusté une fameuse choucroute à la Brasserie de l’Isle Saint-Louis invité par mon oncle non loin de son atelier de restauration de meuble ancien.

brasserie-de-lisle-saint-louis-facade

Cette brasserie peut également être qualifiée d’atelier de restauration de mets anciens. C’est Pierre-Emmanuel & Jérôme Kappe qui gèrent cette brasserie alsacienne dans son jus depuis les années 20. Ils emploient 16 personnes. Ce ne sont pas des affairistes, il sont bien décidés à faire savoir leur savoir-faire d’autant que la cuisine n’est pas toujours à la fête dans les brasseries historiques parisiennes. Voilà pourquoi ils ont enclenché cette démarche promotionnelle.

brasserie-de-lisle-saint-louis-la-mutzig-pils-qui-deborde

Un bon frichti se prépare avec des produits frais et de qualité, pas de surgelés, pas de préparations industrielles.

« Jamais je ne m’abaisserai devant la connerie et surtout pas à ce prix-là » dixit notre bon Marielle.

Avant cet immeuble haussmannien, se trouvait la Taverne du pont rouge, lequel pont était situé à droite de l’actuelle passerelle depuis le restaurant. La légende veut que les habitants de l’Isle ont chassé les bohémiens et se sont vus jeté un sort. Ce pont fut six fois brûlé, écroulé, détruit…

brasserie-de-lisle-saint-louis-la-taverne-du-pont-rouge

Par la suite ce fut la taverne l’Oasis dirigé par le père Loher et servait choux & saucisses.

brasserie-de-lisle-saint-louis-ah-son-si-bon-vin-blanc-et-les-saucisses

Le grand-père des Kappe, un breton était alors chef chez la duchesse de Sutherland dans son hôtel sur l’Isle. Il lorgnait sur la taverne du père Loher. quand il pris sa retraite, une poignée suffit en contrat de vente. C’était en 1953. Il fut le premier revendeur de son voisin d’en face, Berthillon de l’époque, du grand-père fondateur lui aussi.

brasserie-de-lisle-saint-louis-bar

Les propriétaires ont conservé le gros steel pour cuisiner la choucroute ainsi que le dernier percolateur de Paris depuis 1928. Une gueule d’atmosphère…

brasserie-de-lisle-saint-louis-percolateur

L’Isle Saint-Louis est ou était un village avec de nombreux petits commerçants: deux libraires, poissonnier, boucher… Dans cet esprit, le client vient ici manger un plat précis dans une carte immuable. Au menu également, des classiques bistrotiers: sole meunière, entrecôte, tartare, des œufs…

Pour les fines gueules, voici les tripes et le cassoulet. On ne plaisante pas, plats renégats. Du rab !

brasserie-de-lisle-saint-louis-tripes-et-cassoulet

La fantastique tatin et le millefeuille aux arômes bien parfumés… c’est formidable ! La paix des sens.

brasserie-de-lisle-saint-louis-tarte-tatin-et-millefeuille

Classiques réussis !

Un dîner dans les annales: un soir Liz Taylor & Richard Burton arrive avec Peter O’Toole en tenue de gala, smoking et nœud papillon. O’Toole commande un hareng qu’il gobe littéralement façon sabre. Ovation générale.

brasserie-de-lisle-saint-louis-salle

Les zoziaux de l’Isle.

brasserie-de-lisle-saint-louis-les-mouettes-de-lisle-saint-louis

It is good Paris-Paname. Pas besoin d’être plein aux as avec des r’lations pour croquer ici.

Cassoulet maison,
Marmite de tripes au Riesling, 19 €

Ouvert tous les jours 12h-22h30 sauf mercredi, sans réservation.

La Brasserie de L’Isle Saint-Louis
55, quai de Bourdon
75004 Paris

01 43 54 52 59

MétroLigne 7 Pont-Marie (Proud Mary

www.labrasserie-isl.fr

Remerciements: Mallorie, Pierre-Emmanuel, Jérôme.