Archives de Catégorie: P 06

L’Avant-Comptoir: exquis cromesquis

Bon, je ne vais pas tourner autour du pot, j’aime pas qu’on me prenne pour un jambon. Alors je sélectionne.
Les virées dans les bars, la castagne, c’est fini, je suis rangé des voitures. De là à aller intégrer le couvent… 

Cette échoppe du carrefour de l’Odéon est une vraie bénédiction pour les bides gourmands. C’est l’annexe du Comptoir du Relais d’Yves Camdeborde, éminent béarnais passeur de la bouche des pavés parisiens.

Une bouchée par-ci, une bouchée par là et glou et glou, c’est reparti. La version moderne du petit blanc avec l’odeur de Gitane Maïs au comptoir. Sauf qu’ici, le maïs ne sert pas à faire du papier mais plutôt de la polenta pour les hors-d’oeuvres.

Des flacons, Cahors, Bourgueil, Jurançon, Beaujolais, Côtes-du-rhône, Côtes-du-roussillon… entre 3 et 5 €.

L'Avant-Comptoir, coup de Cahors.jpg

L'Avant-Comptoir, effiloché de queue de boeuf et croquettes de jambon.jpg

L'Avant-Comptoir, coup de Cahors

 

1 croquette de jambon 3 €
1 croquette pied de porc 3.50 €
1 effiloché de queue de boeuf 6 €
1 carpaccio de rosbif 6 €
1 gaufre chocolat-noisette (double) 3.50 €

A tester:

gaufre artichaut-jambon 4.50 €
saucisson de couenne de pied de porc 3.50 €
brandade de morue gratinée huile d’olive 3 €
crumble de chèvre 5 €
macaron de boudin noir béarnais 3.50 €
oreilles de cochon caramélisées 4 €
anchois à l’huile de Collioure 5 €

Quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe, vous êtes contents.

Service: à toi.

L’Avant-Comptoir
3, carrefour de l’Odéon
75006 Paris
Métro 4 Odéon (Ode nô)


Hôtel de l’Abbaye: thé sans suplice

Comme il est dit à plusieurs reprises dans le film Hors de prix, c’est un endroit qui ne fait pas semblant d’être autre chose.

Cet hôtel discret dans les encolures du Luxembourg (les jardins, pas le paradis des prélèvements libératoires) répond à cette sentence.

Salons, patio et cour intérieure, l’invitation multipliée est belle pour se la jouer dolce vita dans ce repaire de Marcello Mastroianni bourré de charme à l’abri de la rue de Rennes. Ou alors, on peut deviser sur les meilleurs tartare-frites de la capitale en se prenant pour un écrivain américain.

Con piacere.

Service: do not disburb.

Thé Mariage Frères 5 € servi avec un amuse-bouche tout-à-fait élégant

Hôtel de l’Abbaye Saint-Germain     
10, rue Cassette
75006 Paris

MétroLigne 4 Saint-Sulpice (Cuit les pains)

www.hotelabbayeparis.com/fr


Point Bulles: le dimanche, on bulle

Marine Le Pen dans la peau d’une guide gastronomique. La petite cuisine politique n’aura jamais autant raconté de salades. La « présidente » du Front National a bien assaisonné les leaders des deux pôles de l’école politique française.

Ainsi donc au programme, MLP professe un brunch parisien dominical, puis discours de Nicolas Sarkozy, place de la Concorde et/ou promenade en Vélib’ jusqu’au Château de Vincennes pour assister au discours de François Hollande.
Ensuite on partage avec ses amis pour savoir qui a gagné avec la cravate la plus « cool » ! Ou bien, on remplace le tout par une séance de yoga.

Elle tourne autour du pot la candidate, c’est la faute de goût.

Allez, je tente de concurrencer les chichis lepénistes. Je propose, pour ma part, footing à Bagatelle avant une virée shopping rue de Passy pour les Sarkozystes, ou, cours de gym suédoise décalée en calant Cali dans le mp3, pour les hollandistes…

Ca, c’était il y a une semaine, mais aujourd’hui ça vote. A jour d’élection, voici une suggestion de repas cabot.

On commence par de la Rémoulade Cheminade, des radis Joly, des pennes Le Pen, un rôti de boeuf saignant Dupont-Aignan, avec des salsifis Sarkozy, du chou Bayrou, et des artichauts Arthaud. On fini avec du fromage de Hollande, du reblochon Mélenchon et pour finir, le bouquet final: un gros Poutou à la crème ! Bueno !

Le brunch du dimanche aujourd’hui, c’est au Point Bulles.

Les promesses sont là, chacun se sert.

Un buffet, huîtres, tartare d’agneau, tarama au corail d’oursin, thon albacore fumé, charcuterie, oeufs de caille, houmous, salade maline…
Fromages Sanders du marché Saint-Germain-des-Prés,
jus de fruits Millat pomme-cassis, nectar de poire, nectar d’abricot…
verrines chocolat-caramel, crumble pomme, salade de fruits,
thé Tea forté, chocolat chaud (délectation), café.
Viennoiseries…, dans la moyenne.

Tout est à volonté façon stock options. Profitez-en, le budget donne des vapeurs à Jean-Luc Mélenchon.

Service: travaillez +.

Brunch 31 €

Tickets resto

Dimanche 11h – 15h

Point Bulles
7, rue Clément
75006 Paris
01 46 33 00 47

MétroLigne 10 Mabillon (Bilan mol)

www.pointbulles.com

Remerciements: Youri pour son aide.


Jambon Jambon by l’Alycastre: le charme discret de la charcuterie

Ambiance flaminco et paellia dans ce repère du cochon aux souliers roses à pois noirs qui vous accueille sous les arcades du marché Saint-Germain-des-Prés. Outre une proposition d’assortiment de tapas bien sûr, il y a des plats jour.

La brandade de saumon magnifique était rassurante, consensuelle. La paëlla, elle, essorée.

Plats à 12 €. Un verre de San Miguel 3,80 €

Service: puerta del sol.

Tickets resto

Jambon Jambon by l’Alycastre
4, rue Lobineau
75006 Paris

MétroLigne 10 Mabillon (Bilan mol)