Archives de Tag: brunch

Miroglio Caffè: Spritz à Beaubourg

Direction la rue Saint-Martin, parallèle Est au boulevard de Sébastopol. C’est un authentique caffè Turinois qui se niche entre l’église Saint-Merri et Beaubourg. Tout le mobilier et les instruments du bar viennent de Turin.
Du coup le lieu nous imprègne de souvenirs du charme rétro de la capitale piemontaise.

« Adesso vi spiego » nous présente avec envie la maîtresse des lieux, Marina Miroglio, tombée dans la marmite parisienne il y a longtemps.
Elle nous décrit chaque plat du buffet brunch avec l’origine des produits venus de la botte.
Antipasti, pasta, bruschette, frittata (omelette-saucisses), dolci, jus de fruits accompagné par un caffé, un cappuccino, un chocolat ou un thé.
Le tout pour un prix a-l-l-u-c-i-n-a-n-t-e, de 15 €. Un bon plan.

C’est également dans ce lieu où vous pourrez déguster le Spritz, (Prosecco – le champagne italien – et Apérol (doux) ou Campari (amer), d’où sa couleur rosorangée), un moment gustatif bittersweet… C’est le bar qui en sert le plus à Paris. Un breuvage vénitien composé au départ de vin blanc et d’eau pétillante. Demandez à Marina de vous raconter l’histoire du Spritz.

« E mi ubriacano a furia di Spriz. »

Service: plein Pô.

Spritz buffet 15 € (selon les soirées, carina torta di riso-erbe)
Sfogliatella 2.50 €

Tickets resto (sauf dimanche)

Miroglio Caffè
88, rue Saint-Martin
75004 Paris
01 42 71 21 24

MétroLigne 1Ligne 4Ligne 5Ligne 7Ligne 11Ligne 14 Châtelet (Thé lacté)

A Beaubourg la reine, est, et restera, Marina Miroglio.

Fermeture définitive le 22 janvier 2013 avec une soirée baci e abbracci scatenata, déchaînée.

L’aventure continue avec le Miroglio Caffè nomade.


Chez Casimir: miam miam à gogo

Derrière l’église Saint-Vincent-de-Paul, se niche à quelques pas, mais à l’abri du boulevard Magenta, cet ami de Yann Queffélec. Cette île aux grands enfants est bretonne.

Un des meilleurs brunchs de Paris… n’est pas un brunch ! Point de viennoiseries, jus de fruits, thé ou chocolat, pain grillé, beurre salé dans la formule buffet. Pas de droit de jus dans le menu, pourtant, japonais, anglais, clientèle bohème chic, jolis jeunes gens, s’y pressent… Un buffet breton comme une armoire normande, « traou mad », de bonnes choses.

Côté salé pain de campagne, céleri vinaigrette, râpé de carottes, câpres, terrine de boudin noir, terrine de campagne, rillettes de tourteaux, charcuteries à la trancheuse…

A la table ce jour-là, oeufs mollets, poivrons et cocotte sauté de veau, merveilleux…

Un buffet sucré gourmand, plus que complet et ultrabon avec moelleux au chocolat (le meilleur, savoureux à la breizh), îles flottantes, riz au lait, madeleines, tiramisu, far breton, rochers coco, sablés, crêpes, confitures, écorces d’oranges confites (les meilleures), mandarines…

Service gentiment débordé.

Brunch 26 €, à réserver une semaine à l’avance, une trentaine de couverts.

Chez Casimir
6, rue de Belzunce
75010 Paris
01 48 78 28 80

 MétroLigne 4Ligne 5 Gare du Nord (Ô dur danger)