Archives de Tag: frites

Au Vin des Rues: l’Alpha & l’Omega du tartare boucher

Pour une ripaille canaille près de Raspail, allez au Vin des Rues. Comptoir en marbre, frise années 30, ronds de serviettes pour les (faux ?) habitués pour une graille à gouaille. Terrasse sur la rue Balard en plein 14ème arrondissement près de la rue commerçante Daguerre, quartier général d’Agnès Varda et décor des « Daguerrotypes ».

Des assiettes drôlement bien bidochées, avec comme balise le tartare hâché (16 €). Viande en provenance de Salers, frites mythiques, si et seulement si en fraîcheur, sont bien charnues dans leur peau, (le maître-étalon du genre). Il est à assaisonner (capres délectables) selon ses goûts, ce qui oblige à travailler un peu quand on vient chercher du service, mais à l’avantage de doser précisément selon ses goûts.

A côté du tartare, il y a une carte… Oeufs pochés à la truffe, rognons de porc confits (7,5 €), andouillette bobosse (18 €, à catcher), oeuf cocotte au bleu, Morteau pomme à l’huile, camembert rôti (9 €), onglet black Angus, confit d’échalotte au vin rouge (17 €, blues de velours lit-de-vin), fromage soumaintrain, camembert de Normandie, saint-nectaire fermier, île flottante, riz au lait (petit grain dans le crémeux)…

Du solide.

Et du liquide avec un arrosage supervisé par le maître des lieux.

Tartare de boeuf, 16 €.

Tous les jours sauf dimanche midi. Une quarantaine de couverts.

Service: charpenté.

Au Vin des Rues
21, rue Boulard
75014 Paris
01 43 22 19 78

MétroLigne 4Ligne 6 Denfert-Rochereau (On rature derechef)

Publicités

Big Fernand: baraque à barbaque

Ce lieu de restauration de hamburgers a ouvert ses portes depuis le 18 janvier 2012.

Vous voilà accueilli par un sosie de Gino Soccio ou Giorgio Moroder version french bouille et gouailleuse et l’atelier de production ouvert où s’affairent 4 gars du même acabit, est très bien organisé.
On nous propose les hamburgers: Fernand,  Victor, Philibert, Alphonse,  à savoir boeuf, veau, poulet et agneau.
Accompagné de fromage du pays du fromage: Saint-Nectaire fermier, tomme de savoie, chèvre Sainte-Maure et fourme d’Ambert.
Viennent ensuite les légumes: aubergines, tomates séchées, courgettes, et poivrons grillés. Et pour finir un choix de sauces aux herbes.
Le pain est une création, c’est un bun doré, moelleux et aéré, très réussi.

Hou, ça claque !

La viande, hachée sur place, n’est pas pressée, donc bien aérée. Elle supporte une légère surcuisson si vous aimez saignant prenez à point, il n’en sera que plus goûteux. Le tout, accompagné de fernandines: excellentes frites au paprika.
Les boissons sont également réalisées sur place et conditionnée dans un rétro flacon à bouchon céramique: sirop bio citron-menthe-grenadine, lait noix de macadamia et lait chocolat-cookies, étiquetté rétro et slogans rigolos: Fernand bulle le dimanche, Fernand fait des blagues à la noix… Tout est servi minute après la prise de commande.

Salle d’une trentaine de couverts ou à emporter, avec un euro laissé sur l’addition.

Une formule Big Fernand à 13 €, le double de prix du plus célèbre hamburger vendu en France avec frites et boisson leophilisée, mais pas le meilleur, et de loin ! Ici, pas la peine d’emmener sa carte Vitale pour aller manger un sandwich.

Voilà, Big Fernand se hisse tout simplement sur le podium des burgers parisiens.

Burgers, 8-12 €, formules, 13-18 €
Tickets resto
Du lundi au samedi, 12h – 14h30 et 19h30 – 22h30.

Big Fernand
55, rue du faubourg Poissonnière
75009 Paris
01 47 70 54 72 

MétroLigne 7 Poissonnière (Roi s’espionne)

www.bigfernand.com